• L'abbatiale poitevine, fleuron de l'art roman en Poitou-Charentes, s'impose par ses peintures murales commanditées par les moines bénédictins de ce haut lieu de l'architecture monastique. Au XIXe siècle, grâce à  l’initiative de Prosper Mérimée, alors Inspecteur général des Monuments Historiques, les peintures, datées de la fin du XIe-début XIIe siècles, ont été sauvées. De nombreux travaux et campagnes de restauration visant à sauvegarder les peintures ont alors été entrepris. L’église, classée en 1840 sur la première liste des monuments historiques, continue encore de faire l’objet de toutes les attentions des restaurateurs. L’église fut inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Saint-Savin (86)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique