•  

    Saint-Flour 3/4

     

    Les niches des deux photos ci-dessous servaient à l'éclairage des rues

    Saint-Flour 3/4

     

    Saint-Flour 3/4

    Saint-Flour 3/4

    Légende des 2 photos ci-dessous

     Un chemin descend de la ville haute en franchissant le célèbre passage de « La Main de Saint Flour ». D’après la légende, Florus venu pour évangéliser la région aurait été arrêté dans son ascension à cet endroit par un gigantesque bloc de basalte. Il se serait alors agenouillé et aurait prié, la main sur le rocher. Et, miracle ! Le rocher se fend, une brèche s’ouvre et Florus atteint le sommet où il créera un lieu de prière.

    Sur la photo la main n'est pas trop visible ,mais lorsque nous avons visité elle était bien visible

    Saint-Flour 3/4

     

    Ecartement du rocher fait par Florus d'après la légende

    Saint-Flour 3/4

     

    Chemin de la ville haute à la ville basse

    Saint-Flour 3/4

     

    Saint-Flour 3/4

     

    J'ai été surpris par la variété des portes 

    Saint-Flour 3/4

    Saint-Flour 3/4

     

    A gauche on peut voir la niche pour l'éclairage

    Saint-Flour 3/4

    Saint-Flour 3/4

    Saint-Flour 3/4

    Saint-Flour 3/4

    Saint-Flour 3/4

     Avant le numéro des maisons était  marqué dans la pierre (336)

    Saint-Flour 3/4

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    45 commentaires
  •  Les photos sont uniquement de la ville haute

    Saint-Flour 2/4

    Saint-Flour 2/4

    Saint-Flour 2/4

    Saint-Flour 2/4

    Saint-Flour 2/4

    Saint-Flour 2/4

    Saint-Flour 2/4

    Saint-Flour 2/4

    Saint-Flour 2/4

    Saint-Flour 2/4

    Saint-Flour 2/4

    Saint-Flour 2/4

    Saint-Flour 2/4

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    32 commentaires
  •  Saint-Flour : la ville est organisée entre la ville haute située sur la Planèze, grand plateau volcanique à 900m d'altitude, et la ville basse dans la Vallée de l'Ander. Connue entre autres pour sa cathédrale, elle vous offrira une visite agréable.La ville de Saint-Flour est située à l’extrémité du plus vaste strato-volcan d’Europe, entre les gorges de la Truyère, le plateau de l’Aubrac et le massif granitique de la Margeride.Perchée sur un éperon rocheux d’origine volcanique, Saint-Flour concentre, grâce à une histoire aussi riche que mouvementée, de très nombreux monuments et bâtiments dignes du label Pays d’art & d’Histoire.

     

     Ville basse

    Saint-Flour 1/4

     

    Ville haute ( historique )

    Saint-Flour 1/4

    Saint-Flour 1/4

     

    Stationnement pour camping-car en ville hauteSaint-Flour 1/4

    Saint-Flour 1/4

    Saint-Flour 1/4

    Saint-Flour 1/4

    Saint-Flour 1/4

     

    Imagination d' un artiste lors d'une manifestation sur l'art et la création

    Saint-Flour 1/4

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    47 commentaires
  •  

     

    Saint-Amand-de-Coly 3/3

    Saint-Amand-de-Coly 3/3

    Saint-Amand-de-Coly 3/3

    Saint-Amand-de-Coly 3/3

    Saint-Amand-de-Coly 3/3

    Saint-Amand-de-Coly 3/3

    Saint-Amand-de-Coly 3/3

    Saint-Amand-de-Coly 3/3

    Saint-Amand-de-Coly 3/3

    Saint-Amand-de-Coly 3/3

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    36 commentaires
  •   

    St Amand-de-Coly abrite une spectaculaire abbatiale, fondée il y a plus de 1000 ans par Saint Amand, évangélisateur des Flandres.Cette abbatiale, faite de pierres sarladaise et de lauzes typiques du Périgord Noir, est considérée comme la plus belle église fortifiée de la région et invite à la contemplation. Difficile de ne pas tomber sous le charme du clocher-porche de l’abbaye de Saint-Amand-de-Coly, haut de 30 mètres, qui se distingue par son immense voûte en arc brisé encadrant la porte d’entrée de l’église.

    Exterieur : Un clocher porche  imposant. Immense voûte en arc brisé encadrant un très long vitrail et la porte d'entrée de l'église.Le chemin de l'abbé Carrier permet de faire le tour du bâtiment et d'apercevoir les traces de fortification. A la base des toits de lauzes, un chemin de ronde court autour de l'édifice.

     

    Saint-Amand-de-Coly  2/3

     

    Saint-Amand-de-Coly  2/3

     

    Saint-Amand-de-Coly  2/3

    Saint-Amand-de-Coly  2/3

    Saint-Amand-de-Coly  2/3 

    Saint-Amand-de-Coly  2/3

    Saint-Amand-de-Coly  2/3

    Saint-Amand-de-Coly  2/3

     

    Saint-Amand-de-Coly  2/3

     

    Intérieur : Une fois passé le portail, le sol composé de grandes dalles de pierre inégales monte très doucement jusqu'au chœur surélevé, alors que la nef se rétrécit légèrement en arrivant au chœur. La croisée du transept est voûtée d'une coupole, caractéristique de l'art roman périgourdin, les tympan du chevet sont sculptés, une abside est ornée de fresques.

     

    Saint-Amand-de-Coly  2/3

    Saint-Amand-de-Coly  2/3

     

    Le sol

    Saint-Amand-de-Coly  2/3

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    36 commentaires
  •  

    Saint Amand de Coly confortablement installé entre deux vallons boisés est classé parmi les plus beaux villages de France, ce magnifique village mérite un détour pour son étonnante église, considérée comme la plus belle église fortifiée du Périgord. Imposante et majestueuse, l’abbaye du 12ème siècle est adossée à la paroi rocheuse, et veille sur les maisons du village qui, tout comme elle, sont faites de cette pierre sarladaise et de ces lauzes typiques de la région dans un contraste harmonieux de tons ocres et gris.

     

     

     

    Saint-Amand-de-Coly  1/3

    Saint-Amand-de-Coly  1/3

    Saint-Amand-de-Coly  1/3

     

    Les branches qui sont à terre signifie qu'il y a eu un mariage

    Saint-Amand-de-Coly  1/3 

    Saint-Amand-de-Coly  1/3

    Saint-Amand-de-Coly  1/3

    Saint-Amand-de-Coly  1/3

    Saint-Amand-de-Coly  1/3

    Saint-Amand-de-Coly  1/3

    Saint-Amand-de-Coly  1/3

    Saint-Amand-de-Coly  1/3

    Saint-Amand-de-Coly  1/3

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    41 commentaires
  • Semaine noire

     

     

    Semaine noire

     

    Semaine noire

     

    Semaine noire

     

    Semaine noire

     

     

     

    Semaine noire

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    26 commentaires
  •  

    A écouter

     

    la Roque st Christophe 3/3

    la Roque st Christophe 3/3

    la Roque st Christophe 3/3

    la Roque st Christophe 3/3

     

    la Roque st Christophe 3/3

    la Roque st Christophe 3/3

    la Roque st Christophe 3/3

     

    La cuisine

    la Roque st Christophe 3/3

     

    La réserve

    la Roque st Christophe 3/3

    la Roque st Christophe 3/3

    la Roque st Christophe 3/3

    la Roque st Christophe 3/3

    la Roque st Christophe 3/3

     

    Le cachot

    la Roque st Christophe 3/3

    la Roque st Christophe 3/3

    la Roque st Christophe 3/3

    la Roque st Christophe 3/3

    la Roque st Christophe 3/3

    la Roque st Christophe 3/3

    la Roque st Christophe 3/3

    la Roque st Christophe 3/3

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    43 commentaires
  •  L'église

    la Roque st Christophe 2/3

    la Roque st Christophe 2/3

     

    La forge

    la Roque st Christophe 2/3

     

    Tombe creusé dans la pierre

    la Roque st Christophe 2/3

    la Roque st Christophe 2/3

    la Roque st Christophe 2/3

    la Roque st Christophe 2/3

    la Roque st Christophe 2/3

    la Roque st Christophe 2/3

    la Roque st Christophe 2/3

    la Roque st Christophe 2/3

    la Roque st Christophe 2/3

    la Roque st Christophe 2/3

    la Roque st Christophe 2/3

     

    A suivre 

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    35 commentaires
  • Mur de calcaire d'un kilomètre et haut de 80 mètres !

    Ici, l'oeuvre du temps plus qu'ailleurs montre ce que deviennent les entreprises les plus audacieuses. De cette imprenable cité cramponnée à la paroi, seules demeurent les traces de l'ambition, de la peur et de la solitude de ses habitants qui depuis des millénaires ont aménagé la roche.L'imposante falaise de la Roque Saint-Christophe s'étend sur un front d'un kilomètre et surplombe d'une centaine de mètres la route et la rivière Vézère. Elle comprend 5 térasses, originellement creusées par l'érosion des eaux de la rivière depuis 60 millions d'années et surtout par l'action du gel sur le calcaire durant les périodes glaciaires de l'ère quaternaire.Les divers objets découverts lors des fouilles archéologiques effectuées durant le XXe siècle permettent de connaître la succession des périodes d'occupation de ce lieu depuis la Préhistoire.Cette falaise sert d'abord d'abri aux chasseurs-cueilleurs, avec une première occupation probable par l'Homme de Neandertal (50 000 ans avant J-C), puis par l'Homme de Cro-Magnon (25 000 ans avant J-C). Suite à la sédentarisation humaine au Néolithique (3 000 ans avant J-C), la Roche Saint-Christophe connaît une occupation ininterrompue et ce jusqu'à la Renaissance, en 1588, date à laquelle le site est détruit, victime des Guerres de religion...La grande période d'occupation est sans conteste le Moyen Âge, à partir du Xème siècle, lorsque l'Evèque Frotaire de Périgueux décide d'édifier une forteresse pour protéger les populations contre les invasions vikings.

     

    Ce lieu ainsi que la vallée environnante ont été respectivement classés Monument Historique et Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

     

    la Roque st Christophe 1/3

    la Roque st Christophe 1/3

    la Roque st Christophe 1/3

    la Roque st Christophe 1/3

    la Roque st Christophe 1/3

    la Roque st Christophe 1/3

     

    la Roque st Christophe 1/3

    la Roque st Christophe 1/3

    la Roque st Christophe 1/3

    la Roque st Christophe 1/3

    la Roque st Christophe 1/3

    la Roque st Christophe 1/3

     

    la Roque st Christophe 1/3

    la Roque st Christophe 1/3

     

    L'abattoir

    la Roque st Christophe 1/3

     

    A suivre 

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    29 commentaires